Réflexions après-Dragons

Si vous avez accès à Internet, vous avez assurément entendu parler du passage de Caribook à «Dans l’œil du dragon». On dévoile nos réflexions suivant le passage dans les prochaines lignes.

Ne pas recevoir d’offre n’est pas un échec

À l’heure actuelle, vous savez donc que nous n’avons pas reçu d’offre de la part des dragons. Toutefois, cela ne représente pas un échec à nos yeux puisque nous ne repartons pas les mains vides! L’expérience en soi, les conseils des dragons et la visibilité que nous donne ce passage représentent une réussite aux yeux de Caribook. Il faut savoir que moins de 35% des entreprises concluent une entente devant les caméras, et que seulement 5% des entreprises qui se présentent devant les investisseurs signent réellement un contrat d’investissement. (source: http://www.journaldemontreal.com/2018/04/16/les-investissements-se-font-rares)
Aussi, notre but premier n'était non pas de conclure un deal, mais bien de profiter de la visibilité de l'émission! Pour nous, "réussir" n'était pas de conclure une entente, mais bien de voir notre projet être présenté sur les ondes de Radio-Canada a plus d'un million de téléspectateurs. Aujourd'hui, nous pouvons dire Mission accomplie!

Ce qui n'a pas été montré à l'écran

Il faut savoir que nous avons vu notre passage à l'émission pour la première fois en même temps que vous tous. Nous n'avions jamais vu le montage final avant qu'il fut diffusé devant les centaines de milliers de téléspectateurs. Nous avions bien hâte de voir le résultat final puisque notre pitch devant les dragons avait en réalité duré plus de 45 minutes et sachant que les extraits montrés à l'écran dure entre 5 et 10 minutes.

Nous ne vous cacherons pas notre légère déception suite au visionnement du montage final. Notre présentation a eu le plus petit temps d'antenne de l'épisode, mais bon, ça, on ne peut pas y faire grand chose. C'est surtout parce que beaucoup, beaucoup d'extraits très pertinents et intéressants ont été coupés que nous sommes plutôt déçu. 

En réalité, c'est qu'Ethan Song était très, très près d'investir. Il a plutôt opter pour nous proposer de nous rencontrer en personne et de discuter suite à l'émission. L'extrait a également omi de montrer les commentaires de Caroline Néron et de Christiane Germain, qui était plutôt flatteur!

Pourquoi n'ont-ils pas investi?

Deux points ont fait surface et ont été les raisons du non-investissement de la part des dragons : le nombre d’actionnaires dans l’équipe et l’investissement nécessaire estimé avant de prendre notre place dans le marché.

Il faut savoir que nous nous faisons constamment “challenger” sur le nombre d’actionnaires dans l’équipe. La startup typique compte souvent un, voir deux, et rarement trois, entrepreneurs impliqués. Dans Caribook nous avons toujours pu profiter de la force du nombre pour faire avancer l’idée tout en continuant nos études et nos projets d’Université. La preuve que nous sommes une équipe qui fait front à la question : notre arrivée à 7 sur le plateau. Pour nous, c’est un avantage plutôt qu’un problème. Nous avons su appliquer nos connaissances et nous rendre où nous en sommes aujourd’hui sans investissement majeur justement parce que nous sommes une équipe nombreuse aux multiples talents!

Ensuite, on ne peut pas se cacher l’existence d’autres plateformes de covoiturage avec des moyens beaucoup plus grands que les nôtres. Selon Ethan, il nous faudrait au moins 100 000$, et non pas 25 000$ comme l’on demandait, afin d’acquérir un bassin intéressant de covoitureurs et prendre notre place sur le marché en tassant nos compétiteurs. C’est bien vrai qu’avec 100 000$, nous pourrions faire bien des choses! Mais ce manque de capital ne nous fait pas peur et nous incite seulement à redoubler d’efforts. Des milliers d’entreprises ont su ne pénétrer leur marché avec aucun investissement et armé seulement de leur persévérance!

Au final

Évidemment, nous sommes tous très fier d'avoir accompli ce que bien des entrepreneurs en démarrage rêvent d'accomplir! Sommes toutes, nous sommes content du résultat final et des suites de notre passage.